Le TeuffLe TeuffLe TeuffLe Teuff
Joints et pochettes de joints

point Accueil > Accueil > Pieces Moteurs > Joints et Pochettes

Joint de culasse - Pochette de joints de rodage - Pochette de joints partie basse - Pochette de joints complète

Nous offrons une large gamme de produits de jeux de joints complets pour les moteurs diesel dans de nombreuses applications.

 

Elles sont de 3 types :

  • Assurer l'étanchéité des chambres de combustion (gaz).
  • Assurer l'étanchéité du circuit de refroidissement (liquide de refroidissement).
  • Assurer l'étanchéité de la circulation de l'huile alimentant la distribution, culbuteurs, arbre à cames, etc.… (ne concerne pas les moteurs à soupapes latérales).

Conseils de montage d'un joint de culasse :

  1. Avant le démontage, il faut laisser refroidir le moteur jusqu'à température ambiante. Il est très important d’en tenir compte, surtout avec les moteurs culasse Alu. Pendant le nettoyage de la culasse et du bloc, faire attention de ne pas endommager les surfaces.
  2. Vérifier la planéité des surfaces d’étanchéité de la culasse et du bloc avec une jauge d’épaisseur (défaut de planéité maximal 0,05 mm). En cas de surpassement de cette valeur, on doit rectifier, mais tout en respectant les prescriptions du constructeur du moteur.
  3. Vérifier les rugosités des surfaces : Maximal 12-15 µ
  4. Nettoyer le circuit de refroidissement et les trous des vis dans le bloc à l’aide d’un taraud.
  5. En cas de moteur avec des chemises, vérifier la hauteur de celles-ci par rapport au bloc.
  6. En cas de moteurs Diesel. Vérifier la hauteur maximale des pistons par rapport au bloc. Cette valeur déterminera l’épaisseur du joint qu’on doit monter.
  7. Ne pas appliquer de produits supplémentaires d’étanchéité sur le joint. Ceux-ci pourraient provoquer l’adhérence du joint au bloc ou à la culasse et, en conséquence, une mauvaise distribution des pressions sur le joint. Le joint de culasse Glaser a été conçu avec la composition appropriée pour chaque type de moteur. Ce qui vous assure une parfaite étanchéité. Pour des joints qui ne sont pas des joints de culasse, on peut appliquer différents produits d’étanchéité (Universal 100PU-200PU), que renforcera l’étanchéité de joint.
  8. Beaucoup de vis utilisées pour le montage de culasses ont été conçues pour travailler en domaine plastique, ce qui entraîne une déformation permanente des vis. Si on ne connaît pas le type de vis qu’on doit utiliser lors de la réparation, on recommande de remplacer les vis.
  9. S’il n’y a pas besoin de remplacer les vis, on doit vérifier leur état et nettoyer les filets avec une brosse à pointes métalliques.
  10. Lors du montage, huiler les filets et la base de la tête légèrement.
  11. Suivre les prescriptions de montage du domaine « Spécifications techniques » et l’ordre de serrage préconisé par le constructeur du moteur. Faute de ces indications, serrage en croix ou en spirale, à partir du centre de la culasse.
  12. SERRAGE « AU COUPLE » : Ce montage s’effectue au moyen d’une clef dynamométrique, selon les prescriptions du domaine « Spécification techniques ». Si un resserrage est nécessaire, après environ 1000 Km. Rodage, desserrer les vis séparément de 90º et puis les resserrer jusqu’au couple prescrit.
  13. SERRAGE « À L’ANGLE » : Un couple est appliqué en première passe, qui vise à pré charger le joint, suivi d’un angle de rotation en étapes à l’aide d’un goniomètre. Souvent on constatera un affaiblissement de la vis, ce que signifie qu’on a surpassé la limite élastique. En cas d’une nouvelle réparation il faudra remplacer les vis.
Le TeuffLe TeuffLe TeuffLe TeuffLe Teuff